Revêtement de sol pourquoi opter pour le parquet en bambou ?

Revêtement de sol parquet en bambou

Publié le : 22 mars 20194 mins de lecture

Avec la toiture et les murs, les sols sont les principaux éléments constituant un bâtiment. Depuis longtemps, les constructeurs en bâtiment ont recouvert les sols pour optimiser le confort des maisons. Il existe de nos jours des dizaines de revêtement de sols. Le parquet en bambou en est un.

Le parquet en bambou, un revêtement venu d’Orient

Quand on évoque le bambou, on peut facilement arriver jusqu’au panda dont c’est l’aliment préféré, donc à la Chine et l’Asie. Le parquet en bambou a justement vu le jour en Chine et ses régions environnantes. Comme son nom l’indique, il est généralement fabriqué à partir de troncs de l’espèce appelée bambou moso. Ceux-ci sont sectionnés en lamelles desquelles sont retirées la membrane intérieure et l’écorce. Après leur nettoyage mécanique afin d’aplanir les nœuds, les lamelles sont bouillies et traitées pour les rendre le plus propre possible. Elles passent ensuite au séchage puis à l’assemblage. Les formes d’assemblage les plus courantes sont l’orientation horizontale qui fait apparaître les nœuds naturels et la verticale qui montre de longues lignes. Il existe également le parquet en bambou densifié, d’une dureté très élevée, obtenu à partir de fibres de bambou cuites et séchées puis engluées et compressées à haute densité.

Principaux atouts d’un parquet en bambou

Le premier avantage du parquet en bambou est son caractère écologique. En effet, le bambou est prêt pour la production de parquet au bout de 4 à 5 ans seulement. Il est donc pratiquement un matériau renouvelable et son impact sur l’environnement est moindre par rapport à l’exploitation des autres espèces de bois durs. Deuxièmement, sa dureté n’a rien à envier aux parquets en bois massifs. Par le test de dureté Janka (test de la force nécessaire à l’enfoncement d’une petite bille en acier dans le bois), la note du parquet en bambou densifié est de 3000 lbf (livres-force), ce qui est supérieur à celle du chêne de Virginie par exemple. Il gardera ainsi son aspect neuf durant longtemps et supportera les talons à passage répétés. Enfin, le bambou possède une capacité naturelle à résister aux insectes et à l’humidité.

Le parquet en bambou sous toutes ses formes

Pour chacune des formes d’assemblage indiquées précédemment, vous trouverez ceux qui sont massifs donc composés à 100 % de bambou. Il y a aussi ceux qui sont contrecollés c’est-à-dire constitués du contrecollage de plusieurs fines couches, souvent trois, de matériaux différents. Habituellement, il s’agit de bambou en couche d’usure, de panneaux de fibres de bois en couche intermédiaire et de bois massif en contrebalancement. Le parquet en bambou est présenté autant en grandes lames qu’en petites lames mais le plus fréquemment, il a entre 11,5 et 15 mm d’épaisseur. Plusieurs largeurs et longueurs différents sont aussi disponibles selon l’orientation d’assemblage. Par ailleurs, étant donné qu’ils sont impossibles à clouer, la pose des parquets en bambou comporte uniquement deux choix : la pose collée ou clipsée. Côté esthétique, ce type de revêtement peut garder sa teinte ivoire naturelle sinon revêtir une couleur caramel ou chocolat après étuvage.

Plan du site